Ce site utilise des Cookies pour optimiser son fonctionnement mais aucun à but commercial.

Pour la conformité avec la loi RGPD, merci de les accepter.

 

 

Mouv'Ance

Sauvegarde du Bassin de l'Ance du Nord

Connexion

Compte rendu réunion de bureau de Mouv’Ance

15 novembre 2019 /Saint-André-de-Chalencon

 

Plusieurs membres du bureau participent à la même heure à une réunion de l’AAPPMA de Retournac.

Ordre du Jour :

  1. Bilan Organisation et Point sur l’état de la trésorerie:

Fête de l’Ance :

  • 1O6 personnes ont apporté leur soutien à notre motion Pour que « Vive l’eau vive », l’eau , c’est la vie…, et notre bien commun !
  • Une vingtaine de personnes ont adhéré

Ce qui porte à 53 le nombre d’adhérents à Mouv’Ance pour 2019.

  • Pour continuer les échanges avec les adhérents et les sympathisants, nous pouvons nous appuyer sur le logiciel de l’association qui est maintenant opérationnel et renseigné.
  • notre prochaine Assemblée Générale 2020 se tiendra à Saint André de Chalencon, un samedi matin, date à préciser (rappel AG 2019 avait eu lieu le 5 avril)
  1. Contrat territorial Loire et Affluents Vellaves :

Il nous paraît important de citer à nouveau les conclusions du groupe de travail sur la qualité des eaux (13 septembre 2019, rédigées par Martin Rizand, Animateur du Contrat territorial). Jeannot et Thierry étaient nos représentants à cette journée.

« Concernant le barrage de Passouïra, une station existe à la fin du tronçon court-circuité, mais les membres du groupe de travail ne la jugent pas assez proche du barrage pour montrer d’éventuelles dégradations du milieu par ce dernier. Il serait donc intéressant d’avoir une station en aval du barrage (env 2 km). Un membre de l’association Mouv’Ance indique qu’un accès est présent à 2,5 km en aval du barrage, l’équipe d’animation du CT se rendra prochainement sur le terrain pour juger de l’accessibilité au cours d’eau par cet accès. Cependant certains membres du groupe de travail indiquent qu’il est important que la station plus en aval soit également suivie les mêmes années pour pouvoir comparer avec les années précédentes grâce à cette station. Après discussions la dégradation des eaux ces dernières années pourrait venir d’une modification de manipulation des vannes. »

 Deux rendez-vous pour mettre en place cette station de mesures en dessous de PILHAC/Maison Seule ont été  annulés à cause de la météo…

 La nouvelle date proposée est le vendredi 29 novembre à 13 heures 30

Jeannot nous servira de guide sur le site ( participation de Martin Rizand du SICALA et de quelques membres de Mouv’Ance).

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des résultats de cette importante étape !

3 .Sur un document du SAGE Loire Amont, les données relevées ci-dessous ne peuvent que nous conforter dans nos démarches et motivations :

« Sur l’ouvrage de Passouira, le débit réservé a été rehaussé de 180 à 800 l/s fin 2003.

Un nouveau règlement d’eau a également été défini en 2004 pour réduire l’impact des éclusées, suite aux résultats d’un travail de thèse sur cet ouvrage. L’absence de station de mesure des débits sur l’Ance du Nord en aval de Passouira ne permet pas d’analyser la mise en oeuvre de ce règlement d’eau. Depuis 2004, il n’y a pas d’amélioration notable des peuplements piscicoles sur l’Ance en aval de Passouira. Les données aujourd’hui disponibles ne permettent pas de discerner l’impact des éclusées des autres pressions sur les milieux existant sur ce secteur. »

http://www.ode43.fr/telecharger/SAGE-LA-Scenario-tendanciel-socio-eco-evolution-hydro.pdf

Nous avons relancé Valérie Badiou, animatrice du SAGE Loire amont, pour là aussi avancer sur la base de leurs résultats et analyses.

            4 .Journées de maintien des capacités d’écoulement et suppressions d’embacles entre le Pont de Bounery et le pont du Diable :

Les 9 journées initialement annoncées (commanditées par notre communauté de communes Les Marches du Velay /Rochebaron ) sont devenues :

  • 7 jours pour les Gorges de l’Ance entre les 2 ponts
  • 1 journée pour l’amont et l’aval de la retenue de Pontvianne, le Plot.

 Une équipe de 6 personnes ( des professionnels) va effectuer ces travaux sous la responsabilité du directeur du SICALA ( Etienne Faufrad). En raison de la nature des travaux et de la topographie des Gorges de l’Ance nous ne pourrons pas être associés à cette campagne.

5 . Fête de l’Ance 2020 :

Au regard de ces premiers et encourageants résultats, le débat sur la question de la tenue et de la forme de notre fête s’est engagé :

  • L’ animation proposée doit elle être aussi « forte » ? avec quelles formes… ?
  • Lieu: Durand tient la corde, Oui ;
  • Faut-il faire aussi bien : Oui
  • Aussi grand, autant d’investissement humain : le débat n’est pas tranché…
  • S’adresser aux enfants…avec les parents.
  • Une chasse au trésor sur les bords de l’Ance et sur le thème de l’eau est proposée et recueille des soutiens…
  • Essayer d’associer de manière plus conséquente les pêcheurs locaux AAPPMA de Retournac...
  • Un concert, une buvette/petite restauration … les avis fusent … rien n’est tranché !

Aussi, les présents demandent à l’ensemble du bureau de poursuivre et enrichir cette réflexion : réussir une belle fête qui nous permette de maintenir tous les acteurs, sympathisants, adhérents, élus locaux et communautaires, Sage, CT LAV...EDF bien présents et moblisés autour des objectifs de Mouv’Ance/SBAN;

 

Recherche